Venus
Venus
"Intima-see - Venus" fait parti d’un projet plus large intitulé Intima-see. Intimas-see se structure en plusieurs séries et propose, à travers mon regard, de mettre en lumière d’une manière singulière et esthétique des individus, à priori ordinaire. Mon envie étant d'aller à la rencontre des gens et de sublimer en images une partie de leur être, de leur intimité. Comme une manière de les proposer différemment au monde. Le dispositif est simple : un protagoniste et un élément qui caractérise son mode de vie ou un aspect de sa personnalité.

Avant d'entrer dans l'action photographique, je rencontre donc en amont, et toujours de visu, les personnes avec qui j'envisage d'effectuer une série afin d’échanger avec eux pour mieux les connaître. A partir de notre échange, je choisis un angle de travail qui sera le point central de la série. Cela peut être une émotion, un objet, une passion, un lieu, un trait de caractère ou encore tout autre chose.

Concernant "Intima-see - Venus", le shooting s’est déroulé chez la jeune femme, prénommé Perrine. Perrine est, entre autres, passionnée de cinéma et possède un vidéo projecteur avec lequel elle regarde d'innombrables films. J’ai choisi cet aspect de sa vie car l’idée de travailler avec un vidéoprojecteur m'a tout de suite plu. La rencontre de ces deux médiums d'images. Par ailleurs, je suis également passionné de cinéma, ce qui a conforté mon choix. Les images projetées sur le corps nu de Perrine sont celles du film Freaks de Tod Browning. L’un des personnages principales du film s’appelle Venus et c’est l’une des raisons pour laquelle la série s’intitule ainsi. Mais Vénus c'est aussi dans la mythologie romaine la déesse de l'amour, de la séduction, et je trouvais que ce nom collait très bien au côté sexy et érotique de la série.
Top